Extrait de la Constitution du « Grand Orient de Luxembourg 

 

La Franc-Maçonnerie, institution essentiellement philanthropique, philosophique et progressive, a pour objet la recherche de la vérité, l’étude de la morale et la pratique de la solidarité ; elle travaille à l’amélioration matérielle et morale, au perfectionnement intellectuel et social de l’Humanité.

Elle a pour principe la tolérance mutuelle, le respect des autres et de soi-même, la liberté absolue de conscience. Respectueuse de l’appréciation individuelle de ses membres, la Franc-Maçonnerie ne formule ou n’invoque aucun dogme.

Elle a pour devise : Liberté, Egalité, Fraternité.         

Elle a pour devoir d’étendre à tous les membres de l’Humanité les liens fraternels qui unissent les Francs-Maçons sur toute la surface du Globe.

Centre de l'union de hautes valeurs morales qui, sans elle, auraient continué de s'ignorer, elle forme une société de personnes qui travaillent individuellement et collectivement au progrès de l'Humanité et exercent ainsi la bienfaisance dans son sens le plus élevé.

Elle recommande à ses adeptes l'action par l'exemple, la parole et l'écrit, sous réserve de l'observation du secret maçonnique.