Nous avons 237 invités et aucun membre en ligne


bertMICHAUDLe 18 octobre 2015 a vu l'installation du nouveau grand maître du GOL: Bertrand Michaud

 

Discours d’installation du nouveau Grand maître du GOL

        

Nous nous devons de remercier et honorer le travail de notre S :. Evelyne et l’ensemble des membres de son C :.O :. pour ses trois années passées au service de l’Ob :. c'est-à-dire au service de tout l’ensemble des SS :. et FF :. du G :.O :.L :. . Car l’Ob :., ce n’est pas le C :.O :. mais bien l’ensemble des F :. M :. membres du G :.O :.L :.,

 Au-delà, le nouveau C :. O :. est humble et très reconnaissant face au travail des SS :. et FF :. qui se sont succédé pour faire du G :.O :.L :. ce qu’il est aujourd’hui,

 

C’est donc face à tout le chemin déjà accompli grâce à nos prédécesseurs que nous inscrivons à l’ordre du jour de nos travaux de C :.O :. cette exigence de servir l’Ordre ainsi que les SS :. et FF :. avec Force, Sagesse et Beauté,

Il y a bientôt 30 ans, le V :.M :. qui m'avait fait mettre un genou en terre avant de me faire F :.M :. devait me dire : "Relève toi mon F:. tu n'auras plus jamais à t'agenouiller car un Franc-maçon vit et meurt debout",

Mais qu'est-ce un F :. Macon :. debout?

Est ce un rêveur comme Fontenelle discourant sur la pluralité des mondes?
Est-ce un observateur de son époque tel La Bruyère?
Est-ce encore un esprit tel Pascal en son abbaye de Port Royal philosophant sur Dieu?

     Pour paraphraser Luther, nous pourrions dire que : "le F:.M:. est un homme libre, soumis à personne, et au service de tous". Au service de tous, voila peut-être la caractéristique majeure, de savoir se mettre au service de la Cité, au Service de son Utopie d’un monde éclairé et fraternel,
  Un F :.M :. Debout, est alors, et avant tout, un maçon qui travaille, qui construit ce temple universel dont l'Homme est le contenu et le contenant,
      Il y a quelques années, nous nous demandions s’il y avait encore des bastilles à prendre. Au vu de notre monde en perte d'humanité, en dérèglement, la question pourrait être : que sont devenus nos chantiers soi disant achevés? Que sont devenues nos constructions? Sommes-nous toujours d’habiles ouvriers ?

       Le monde des pouvoirs, de l'argent, de l'exclusion de l'autre, si ce n'est de l'utilisation de l'autre, des inégalités, de la violence et des forces de mort, lui, a œuvré, et nous devons intégrer que la Paix, la Démocratie, l’Egalité, la Liberté de Conscience, la Dignité Humaine ne sont jamais des causes acquises,

       Oui SS :. et FF :., j'ai cette foi en l'homme, j'ai cette foi qu'ensemble nous pourrons dessiner et mettre en œuvre nos valeurs de progrès, notre idéal de liberté de conscience, notre utopie d'un monde de Liberté, d’Egalité et de Fraternité,

       Ainsi, faire honneur, et, aux générations de maçons qui nous ont précédés, et, aux générations de maçons qui nous succèderont, enfin faire honneur à nos engagements de F :.M :., et pour espérer s’entendre dire à la fin de notre route, comme l'écrit Kipling dans son poème "le Palais" : tu as maintenant joué tout ton rôle",
       La force de la Maç :., ce n'est pas le C :. O :., ce n'est pas la L :., c'est le F :.M :. lui même qui chaque jour se retrouve sur le chantier de l'humanité tenant une part de la destinée du monde entre son ciseau et son maillet,
     Cependant, pour être forte la F :.M :. doit être vigoureuse, nombreuse et optimiste, aussi doit-elle, et c'était la thématique du dernier Colloque du CLIPSAS, ne pas se replier sur elle-même et vivre entre ses quatre murs, vivre à en oublier que nous sommes également la cité de l'homme en devenir,

     Pour être forte la F :. M :. doit être organisée, capable de communiquer entre ses membres, ses structures et divers groupes i.e. réfléchir et travailler de manière transversale aux At:. et aux Ob : tels les travaux de l'AME, de la COMALACE ou du CLIPSAS,
   Pour être forte la F :.M :. doit exprimer à la Société Civile, ce quelle est, ce qu'elle fait, et quels buts elle poursuit, afin qu'elle soit associée à un véritable courant de pensée universel, humaniste et progressiste, collaborant à la construction de l'édifice commun,
             Alors même qu'en cinquante ans la F :.M :. a vu ses effectifs fortement baisser, principalement aux Etats Unis, d'immenses chantiers s’ouvrent, avec ce début de millénaire, desquels nous ne pouvons être absents.

   Oui, je crois que nous devons être inquiets, optimistes mais inquiets tout de même pour la place de l'homme dans nos cités de demain et plus spécialement des plus faibles,
       Tous debout SS :. et FF :. en hommes libres et engagés pour travailler ensemble à cette demeure commune qui sera notre monde de demain,

       Quelles que soient nos LL :. nos Ob :. nous sommes avant tout des ouvriers bâtisseurs sans nationalité, car sans autre frontière que celle de la vie elle-même. "Ce qui me passionne dans la vie, c'est de pouvoir collaborer à une œuvre, à une réalité, plus durable que moi : c'est dans cet esprit et cette vue que je cherche à me perfectionner et à dominer un peu plus les choses" disait Teilhard de Chardin dans Genèse d'une pensée,

       Travailler ensemble crée cette Fraternité atemporelle et universelle telle que l’évoquait Montehus dans sa célèbre chanson : la butte rouge relatant la solidarité des combattants de la première guerre mondiale,

       L'équipe du Conseil de l'ordre est prête à vos cotés SS :. et FF :. pour contribuer, faciliter et faire que nos rêves deviennent de plus en plus une réalité,

      C'est l'engagement profond des SS :. et FF :. du C :. O :. dans le prolongement des années antérieures. Il ne saurait y avoir d’équipe actuelle sans cette longue chaine de membres de C :.O :. auquel nous devons tant.

       Ce n'est pas la fonction qui honore l'homme mais l'homme qui honore la fonction, dit-on, et au nom des membres du C :. O :. je puis vous assurer de notre total dévouement à honorer les fonctions pour lesquelles vous nous avez témoigné votre confiance.

     Nous remercions tous les représentants des Ob :. et l’ensemble des SS :. et des FF :. amis qui ont fait le déplacement de ce midi, devant lesquels, il nous semble important, également, d’exprimer notre engagement au chantier commun de la F :.M :. Universelle,

       Enfin, nos remerciements vont à la L :. Organisatrice, la R :.L :. de Ruwe Kassei, et à ses Officiers, ainsi qu’à tous les SS :. et FF :. qui se sont joints à eux pour la réussite de ce Convent.

V :.M :. et vous tous mes SS :. et FF :. , j'ai dit,

F :. Bertrand